Famille franciscaine de l'Est Francilien

> Accueil

 

 

 

 

 

 

 










« La goutte la plus délicate, si elle ne cesse de tomber, creuse la pierre la plus dure ».
St Isaac le Syrien.



> Edito : La mort et la Vie… Au quotidien…


           
      Au long de l’année, les saisons, les fêtes, les vacances, les naissances et les deuils rythment la vie mais nous gardons l’impression que la banalité du quotidien recouvre tout d'une grisaille peu stimulante. Tout bouge, tout change sans cesse et malgré les bouleversements, c'est comme si une carapace continuait d'enserrer notre monde plongé dans un tohu-bohu de violence omniprésente qui le paralyse. Que faire pour rendre leur fécondité à ces énergies qui traversent la vie ?

Nous sommes soumis à une actualité qui souffle le chaud et le froid, témoins impuissants des forces de vie et de mort qui la traversent. La complexité de ces événements qui nous bousculent est le fond de commerce des médias et je ne vais pas la rappeler ici. Ce quotidien est présent à l'esprit de chacun : l’humain et l’inhumain caractérisent, avec force, notre temps. Ceux qui croient à la force de la vie viennent de fêter Pâques et pourtant l’inhumain semble donner le ton. Il cherche à neutraliser ce qui, malgré le tintamarre des conflits, se développe sur les plans personnel, familial, régional ou mondial. Au-delà de la mort qui frappe des familles, ravage des minorités ethniques ou sociales dans lesquelles elle laisse l'empreinte de deuils durables, nous voyons des désirs de vie reprendre leur essor, sources de confiance et d’espérance, et nous pouvons faire un bouquet de toutes ces fleurs sauvages qui apparaissent dans les champs de ruines exposés en spectacle avec une complaisance morbide.

La fête de Pentecôte approche ; elle amplifie ce qui est annoncé au temps de Pâques. Des mots comme Paix, Ouverture, Entente des peuples surgissent pour que le monde sorte de l'impasse et renaisse. Défigurée par les attaques du mal qui l'atteignent, l’Humanité peut retrouver un visage plus humain, elle peut être renouvelée et transfigurée. Ce temps qui nous est donné comporte une présence où s'esquisse le monde meilleur auquel nous aspirons. Le maître-mot de notre condition, c’est la conscience de notre fragilité humaine. La Paix à établir tient à un fil. Aucun de nous ne s’en sortira tout seul. La vie révélée par Jésus, dont tant d’hommes et de femmes ont témoigné jusqu’à nos jours, exprime la force de l’Esprit qui, à travers épreuves et blessures, révèle la puissance de l’amour. Quel combat !

Le fondement vital qui soutient notre Humanité peut se restaurer peu à peu avec la force de l’Esprit. Chaque jour, nous sommes appelés à déclarer notre amour pour que progresse la Vie. C’est pourquoi nous pouvons nous réjouir du document que vient de publier le Pape François sur « la sainteté au quotidien (1) » ou les héros ordinaires. Re-susciter la Vie : c'est le combat quotidien des anonymes que nous sommes. 

(1) L’exhortation apostolique « Gaudete et exsultate, l’appel à la sainteté dans le monde actuel ». 19 avril 2018

Frère Thierry Gournay Lille Mai 2018.

AccueilArchivesContact
Site réalisé par Mirage