Archives de catégorie : Prière

Prière d’avril

Prière du Pape à Marie à l’occasion de la pandémie

Oh Marie,
Tu brilles toujours sur notre chemin
en signe de salut et d’espoir.
Nous te faisons confiance.
Reine des malades,
toi qui as gardé une foi ferme
alors que tu as partagé la douleur de jésus
au pied de la croix.
Tu sais ce dont nous avons besoin
et nous sommes sûrs que tu exauceras
nos demandes, tout comme tu as fait
revenir la joie et la fête
lors des noces de Cana en Galilée,
après un moment d’épreuve.
Aide-nous, Mère de l’Amour Divin, à nous
conformer à la volonté du Père et à faire ce
que Jésus nous dit. Lui qui a pris sur lui nos
souffrances et a été chargé de nos douleurs
pour nous porter à travers la croix
à la joie de la résurrection.
Amen.

prière de mars

Dans la vérité, donne-nous la force de pardonner

Seigneur,
ne me laisse pas devenir
victime de l’orgueil quand je réussis,
ou de la déception quand j’échoue.

Seigneur,
apprends-moi qu’être prêt à pardonner est l’une des plus grandes marques de la force
et que le désir de vengeance est une manifestation de la faiblesse.

Seigneur,
si j’ai blessé mon prochain,
donne-moi la force de m’excuser ;
si les gens m’ont fait du tort,
donne-moi le courage du pardon.

Seigneur, si je t’oublie, ne m’oublie pas !

Donne-nous la force de nous pardonner à nous-mêmes
comme toi-même tu nous pardonnes.
Donne-nous la force de pardonner à chacun comme tu nous as pardonnés.
Pour toi, pardonner
c’est, dans la vérité, ressusciter la confiance et l’espérance,
ne retenir personne dans la passé,
espérer de chacun contre toute espérance.

Que chacun devant nous retrouve confiance et espérance.
Que chacun découvre la vie de Dieu qui germe en lui.
Que chacun se découvre Fils de Dieu, par grâce,
éblouissant de ta beauté
quels que soient ses trahisons ou ses errements passés.

prière de février

Credo pour la Paix

« Je crois en Dieu qui est le Père de tous les hommes et qui leur a confié la terre.
Je crois en Jésus Christ qui est venu pour nous encourager et pour nous guérir, pour nous délivrer des puissances et pour nous annoncer la paix de Dieu avec l’humanité. Il s’est livré
pour le monde. Il est au milieu de nous le Seigneur vivant.
Je crois en l’Esprit de Dieu qui travaille en tout homme de bonne volonté.
Je crois en l’Eglise, donnée comme signe pour toutes les nations, armée de la force de l’Esprit et envoyée pour servir les hommes.
Je crois que Dieu, à la fin, brisera la puissance du péché en nous et en tout être humain.
Je crois que l’homme vivra de la vie de Dieu pour toujours.
Je ne crois pas au droit du plus fort, au langage des armes, à la puissance des puissants.
Je ne veux croire qu’aux droits de l’homme, à la main ouverte, à la puissance des non-violents
Je ne crois pas à la race ou à la richesse, aux privilèges, à l’ordre établi.
Je veux croire que tous les hommes sont des hommes et que l’ordre de la force et de l’injustice est un désordre.
Je ne croirai pas que je n’ai pas à m’occuper de ce qui arrive loin d’ici.
Je veux croire que le monde entier est ma maison et que tous moissonnent ce que tous ont semé.
Je ne croirai pas que je puisse là-bas combattre l’oppression si je tolère ici l’injustice. Je veux croire que le droit est un, ici et là, et que je ne suis pas libre tant qu’un seul homme est esclave.
Je ne croirai pas que la guerre et la faim soient inévitables et la paix inaccessible. Je veux croire à l’action modeste et aux mains nues.
Je ne croirai pas que toute peine est veine.
Je ne croirai pas que le rêve de l’homme restera un rêve et que la mort sera la fin. Mais j’ose croire, toujours et malgré tout, à l’homme nouveau.
J’ose croire au rêve de Dieu lui-même : un ciel nouveau et une terre nouvelle où la justice habitera.
Ainsi soit-il. »

Dom Hélder Câmara (1909-1999)

Prière de Janvier

Bénis, Seigneur, cette nouvelle année,
tous ces jours devant nous qui vont passer comme un éclair.
Apprends-nous à les purifier de toute vanité et de toute impatience
pour qu’ils soient remplis tout entiers de ta plénitude.

Bénis ceux qui s’efforcent,
au milieu des guerres et des violences,
de bâtir un monde plus fraternel.
Bénis tous les peuples de la Terre
afin qu’ils soient dans la paix.

Bénis tous ceux qui te reconnaissent comme seul Seigneur,
bénis ton Eglise partagée, divisée, rassemble-la dans l’unité.
Bénis tous ceux qui forment ton peuple.

Bénis, Seigneur, tous ceux que j’aime,
tous ceux que je rencontrerai cette année.
Bénis, Seigneur, toutes mes démarches,
imprègne de prière toute ma vie.

Bénis, Seigneur, cette nouvelle année,
aide-nous à vivre tout au long des jours dans l’allégresse et la sérénité,
la tendresse et la fidélité.

Sœur Emmanuelle

Seigneur, accorde-moi aujourd’hui cette grâce : regarder la face ensoleillée de chacun de ceux avec qui je vis. Il m’est parfois si difficile, Seigneur de dépasser les défauts qui m’irritent en eux.

Aide-moi, Seigneur à regarder Ta face ensoleillée, même devant les pires événements : ils peuvent être source d’un bien qui m’est encore caché.

Accorde-moi, Seigneur, la grâce de ne travailler que pour le bien, le beau et le vrai, de chercher sans me lasser, dans chaque homme, l’étincelle que Tu y as déposée en le créant à ton image.

Donne-moi à toute heure de ce jour d’offrir un visage joyeux et un sourire d’ami à chaque homme, ton fils et mon frère.

Donne-moi un cœur trop large pour ruminer mes peines, trop noble pour garder rancune, trop fort pour trembler, trop ouvert pour le refermer sur qui que ce soit.

Sœur Emmanuelle

être là devant toi

Etre là devant toi, Seigneur, ne rien dire, attendre.
Etre là seulement et te laisser parler,
suspendre un moment toute ma volonté à ta seule volonté,
me tendre dans un effort de pureté, de fidélité.

Etre là seulement et me laisser faire,
t’exposer mon âme, attendre et ne rien dire.

Etre là, vivre de ta présence, attentif à ta voix.
Etre là, simplement, m’ouvrir à ton amour
et te dire « merci » d’être là pour moi,
toi, Seigneur.

Notre Père qui es aux cieux,

que nous nous sentions tous frères et sœurs,
que nous sachions sanctifier ton nom
en agissant avec miséricorde.
Que ton règne vienne à nous,
règne de justice, d’amour et de paix.
Que nous apprenions à faire ta volonté
et à nous aimer ici sur terre,
comme tes fils et tes filles s’aiment au ciel.
Donne à tous les hommes le pain de la foi,
de l’espérance et de l’amour.
Fais, Seigneur, que nous oubliions haine et rancœur
Ne permets pas que nous nous habituions aux divisions.
Pardonne les séparations
dues à notre orgueil et à notre incrédulité,
à notre manque de compréhension et de charité.
Garde notre conscience en éveil :
c’est le péché qui divise ce que tu as uni.
Ne nous laisse pas succomber à la tentation d’être durs de cœur.
Délivre-nous de trouver normal
ce qui est un scandale pour le monde
et une offense à ton amour.
Notre Père,
que nous vivions tous comme tes fils et tes filles.
Amen.

Prière du Père Charles de Foucauld

Mon Père,
Je m’abandonne à toi,
Fais de moi ce qu’il te plaira.
Quoi que tu fasses de moi,
Je te remercie.
Je suis prêt à tout, j’accepte tout,
Pourvu que ta volonté
Se fasse en moi,
En toutes tes créatures,
Je ne désire rien d’autre, mon Dieu.
Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne, mon Dieu,
Avec tout l’amour de mon cœur,
Parce que je t’aime,
Et que ce m’est un besoin d’amour
De me donner,
De me remettre entre tes mains sans mesure,
Avec une infinie confiance
Car tu es mon Père.

Seigneur, toi qui as donné ta vie

Seigneur, toi qui as donné ta vie
pour que nous vivions,
toi qui nous appelles à te suivre,
apprends-nous à donner notre vie
pour le service de tous nos frères,
les hommes.

Donne-nous la disponibilité du cœur
pour que nous puissions entendre ta voix
à travers ceux que nous côtoyons chaque jour.

Fais-nous comprendre, à nous, tes serviteurs,
que notre tâche quotidienne est d’agir
pour que chaque personne
avec laquelle nous sommes en relation,
te rencontre et s’épanouisse dans ta paix,
ta sérénité, ta joie.

M. Pierre.